Ce matin j’ai profité de ma session d’entrainement pour tester un produit que je ne connaissais pas encore, les PowerGel de la marque PowerBar. Pour ceux d’entre vous qui ne connaisse pas encore cette marque, lancée à la fin des années 80, elle sponsorise aujourd’hui, entre autre, le vainqueur de l’IronMan de Hawaii 2014, Sébastien Kienle.
PowerGel ISO
Je décide donc de tester ce que ces produits PowerGel on dans le ventre, ou plutôt ce qu’il donne dans mon ventre!

Je pars donc pour une cinquantaine de minutes de footing aérobie, enchainé d’une trentaine de minutes de home trainer.

Au niveau de la préparation, rien de plus simple, il suffit de mélanger le contenu d’une fiole de PowerGel avec environ 150mL d’eau, ce qui est parfait car c’est exactement ce qu’il me faut pour mes 50 minutes de footing selon les recommandations de PowerBar.

Au niveau de la composition pour une fiole de 41g de produit, nous avons 107 kcal d’énergie, 26,7 gr de glucides et 205 mg de sodium.

Au niveau du goût, ce qui est important pour moi, c’est que cela passe bien et ne procure pas de douleurs gastriques. De ce côté le goût, plutôt sucré, fait que le mélange passe sans aucun soucis et c’est même agréable!

Côté effet, j’ai utilisé 2 fioles de 41 gr avec environ 0,3L d’eau durant 1h30 d’effort de course à pied et vélo. Après coup tout va bien et l’absorption des produits s’est bien faite en procurant assez de « jus » pendant l’ensemble de ma séance, ce que tous le sportifs recherchent. Je suis donc tout à fait satisfait des effets procurés!

Seul bémol à ce type de produit, une fois ouvert il faut tout consommer, ce qui signifie une séance d’au minimum 45 minutes.

De plus côté financier à l’unité chaque fiole de PowerGel Original vaut 1,89€ ce qui en fait vite un poste de dépense important sur une saison. Il vous reste toujours la solution d’acheter en pack de 24 fioles pour des prix promo.

Vous pouvez découvrir plus en détails le PowerGel, ainsi que l’ensemble des produits PowerBar sur leur site internet ici.