Mardi 8 Mai 2018, cette journée est devenue « ma » classique. Celle du triathlon S de Sausset-les-Pins, ou encore de la Côte Bleue. Une épreuve magnifique que j’ai eu l’opportunité de découvrir en 2015. J’y étais retourné en 2016, puis une blessure m’en avait privé en 2017, alors il me tenait à coeur d’y retourner cette année.

Et je n’ai pas été déçu! Une météo magnifique sans vent et ensoleillé accueille les 513 concurrents venus en découdre pour ces 750m de natation en mer, suivi d’une petite vingtaine de kilomètres à vélo dans l’arrière pays puis de 5km de course à pied dans Sausset et en bord de plage.

Ce triathlon étant accessible (et en plus c’est un jour férié) il réunit un grand nombre de participants avec encore une fois cette année j’y retrouve des novices comme des aguerris, ou même les équipes de Division 3 pour le Championnat Régional.

Après m’être installé dans le parc à vélo je file enfiler ma combinaison Zone3 et je vais m’échauffer en mer. L’eau est à 21 degrés, bien que cela puisse paraitre chaud pour l’époque, je la trouve froide!

A 12h30 le premier coup de pétard retentit pour libérer les équipes de D3… pendant ce temps je regarde le spectacle depuis la plage.

Trois minutes plus tard c’est à mon tour de m’élancer dans la cage des « open » avec comme objectif de rattraper la vague de D3. Ce que je fais au bout d’environ 400m… La natation dans l’anse du petit nid est très belle alors j’en profite pour admirer un peu le fond de l’eau et les quelques oursins qui y trônent.

Au bout de 750m de natation me revoilà sur la terre ferme, changement de tenue pour enfourcher mon vélo avec comme objectif de finir cette partie en moins de 30′.

Avec un parcours qui offre 230m de dénivelé positif et es parties de route assez défoncée, ce n’était pas gagné. Finalement les jambes répondent plutôt bien et je ferai l’ensemble de la partie vélo en solo sans jamais me faire doubler (une première!).

Retour au parc à vélo en 29’51, objectif remplit et avec le 34è chrono du jour. Maintenant place à la course à pied. Avec les grosses séances des semaines passées je ne voulais pas me mettre dans le rouge et risquer la blessure.

Je ne forcerai donc pas sur la partie pédestre et prendrai le temps d’admirer les paysages ainsi que d’échanger avec d’autres participants / bénévoles.

Arrive le dernier kilomètre (déjà), c’est en bord de mer avec du public, j’adore cette ambiance! Je relâche les jambes et franchit la ligne d’arrivée en 1h04 et à la 38è position (7è de ma catégorie).

Un très beau triathlon que je viens de terminer, avec des chronos encourageant dans chacune des disciplines et un classement général en progression d’année en année. Je ne peux qu’être content de ce résultat. Le tout à 10 jours de l’Ironman 70.3 de Barcelone et à un mois et demi de l’Ironman de Nice.

Un grand merci à l’organisation du club Marignane Triathlon. Merci aux nombreux bénévoles, les forces de l’ordre et sécurité tout le long du parcours pour nous permettre de pratiquer notre passion dans d’excellentes conditions ainsi que mes partenaires.