Course de rentrée par excellence, cette année le triathlon M de Istres m’a offert beaucoup de bagarres entre concurrents, ainsi que du plaisir!

Pour ma seconde édition du triathlon de Istres en format M, contrairement à l’année dernière nous avions beaucoup de vent et des températures plutôt fraîches. 


Forcément, l’eau étant à 20 degrés, la natation se fera en combinaison. Bonne nouvelle pour ceux dont c’est la première fois et qui étaient anxieux. 

A 9h les féminines prennent le départ de la course, suivi 5 minutes plus tard par les hommes. Le premier bord de natation ressemble à un chantier! Entre le vent, le clapot et les concurrents assez proches je bois quelques tasses ce qui m’arrive rarement. Un peu plus tard c’est une mini pause pour remettre mes lunettes qui me permettra de me rendre compte que je ne nage pas très droit…


Heureusement compte tenu des conditions la natation a été réduite de quelques mètres pour faciliter cette partie. Je sors de l’eau en 8è position pour 1200m.


Après une transition éclaire j’enfourche mon vélo avec comme objectif de bien appuyer sur les pédales. Je tiendrai une bonne vingtaine de kilomètres avant que les quadriceps crient aux secours. 


A ce moment de la course je suis remonté à la 7è place.

Les conditions météo avec de la fraîcheur et du vent donnent du piquant à la partie cycliste. 


Malheureusement mes jambes ayant quelques difficultés à appuyer sur les pédales je vais tout doucement redescendre au classement pour arriver à T2 en 11è position… mais en ayant des jambes en « état correct ».


Comme l’année passée je ne traine pas à la transition et sors rapidement en ayant le 3è temps de la journée! Le début du parcours pédestre est casse pâtes avec un escalier qui me coupe dans mon élan (même si j’ai l’habitude du parcours!). Durant les 3 premieres kilomètres à pied je me bats plus avec un point de côté qu’avec mes concurrents (nous sommes 4 à nous tenir sur 200m). 


C’est à partir du 4è kilomètres que je commence à me sentir en forme et à pouvoir attaquer. Je choisis d’ailleurs une longue montée, suivi d’une belle descente pour poser mon attaque et par la même occasion gagner 2 places au classement. 


Quelques mètres plus tard je me fais reprendre par un concurrent qui semble voler sur le bitume, je n’arrive même pas à le suivre! Je réussirai à le garder dans ma ligne de mire, sans jamais pouvoir remonter dans ses foulées. C’est assez frustrant!


Alors 10è de la course, je décide de donner tout ce que je peux sur les 3 derniers kilomètres pour au moins conserver ce Top10


Mais c’est dans le dernier kilomètres que le classement va évoluer quand je double un concurrent avant d’aller franchir la ligne d’arrivée… en 9è position et 3è de ma catégorie sur 155 concurrents! 


Chrono total de 2h05, une nouvelle marque sur ce format de triathlon.

Un grand merci à l’organisation et à Gilles, c’était top! Les suggestions de l’édition précédente ont été prises en compte ce qui rend cette nouvelle édition encore plus incontournable. Les nombreux bénévoles très souriant et d’une gentillesse incroyable, les forces de l’ordre et sécurité tout le long du parcours pour nous permettre de pratiquer notre passion dans d’excellentes conditions ainsi que mes partenaires.