Cette course n’était pas prévu au programme de ma saison 2017, mais voilà quand le lundi matin, quelques jours avant la course je reçois un email pour m’offrir (merci!) une inscription au Trail Urbain de Marseille… je ne pouvais pas refuser!

Seul question dans ma tête au moment de confirmer mon inscription, vais-je être en bonne forme pour cette course? En effet une semaine plus tôt j’étais sur le triathlon L de Bandol où j’avais souffert lors de la partie vélo, mon compte rendu est à lire par ici.

Par chance j’ai le choix de pouvoir m’inscrire sur la distance de mon choix à ce Trail Urbain de Marseille, soit le 14km ou le 7km. Etant donné mon état de forme je prend option pour le 7km.

Me voici donc le dimanche matin, nous sommes le 22 Octobre étal journée s’annonce ensoleillé mais aussi ventée.

Je m’échauffe dans le superbe Parc Pastré de Marseille, lieu de départ des 2 courses. J’assiste au départ du 14km à 8h30 puis 10 minutes plus tard c’est à mon tour.

Rapidement nous sommes 5 concurrents à nous tenir dans un mouchoir de poche, à quelques foulées les uns des autres, et détachés d’une vingtaine de mètres du « peloton ».

Comme cette course est plutôt typée trail nous sommes en mode montagnes russes, ça monte, ça descend, ça tourne, ça glisse sur les graviers et pierres, je manque de tomber dans un ruisseau… bref le premier kilomètre est funky!

Ensuite c’est une longue descente d’un peu plus d’un kilomètre qui nous ramène vers les bords de plages de Marseille. Je profite de ce moment pour poser une accélération et attraper la troisième place.

A ce moment là finit les escapades en vallée, c’est plutôt du sable, des rochers, et quelques petites buttes. Le plus gênant pour moi reste le vent qui nous souffle de face.

A ce moment de la course je dois zigzaguer avec les autres concurrents qui se sont élancés un peu plus tôt sur le 14km. Ce n’est pas évident, je dois surtout porter mon attention sur mes appuis pour éviter de me fouler la cheville.

Arrivée au passage du 5è kilomètres, un rapide coup d’oeil derrière et je vois que le quatrième est bien loin. Je décide de lever le pied et sécuriser ainsi ma troisième place… qui a faillit s’envoler lors d’une bifurcation du parcours! Les aiguilleurs m’ayant indiqué le chemin du trail de 14km au lieu du 7km!

Petit coup de stress mais finalement je resterai troisième jusqu’à la ligne d’arrivée avec un chrono de 24’50. Je suis 2è de ma catégorie, le tout sur 196 concurrents finishers.

Après une semaine très light post-course, me revoici au turbin pour mon dernier objectif de l’année avec les 10km de La Provence qui se dérouleront le 19 Novembre prochain.

Un grand merci à l’organisation du Trail Urbain de Marseille, c’était top! Merci aux photographes pour les moments immortalisés. Les nombreux bénévoles très souriant, les forces de l’ordre et sécurité tout le long du parcours pour nous permettre de pratiquer notre passion dans d’excellentes conditions ainsi que mes partenaires.