Comme c’est maintenant devenu un peu « la tradition », tous les premiers samedi du mois de Juillet je me rends à Vitrolles pour une épreuve de natation en eau libre.


Après des éditions 2015 (récit à lire ici) puis en 2016 (avec un compte rendu à découvrir ici) qui se sont déroulées sous la chaleur et dans un plan d’eau extra plat, cette année c’était vraiment l’aventure!

Pour la dixième édition de cette course, l’organisation à innover et propose 2 nouveaux parcours. L’un de 1500m et un deuxième de 3000m, accessible en planche, en palmes ou sans palme. Autre nouveauté les départs seront séparés, avec des classements séparés pour éviter les confusions.

Etant en pleine préparation Ironman je décide de m’aligner sur le 3000m sans palme dans le but de travailler mon allure de course.

Me voilà donc samedi 1 Juillet 2017 sur la plage des Marettes de Vitrolles pour en découdre! Petit coup de stress cette année le plan d’eau n’est pas du tout plat et le vent se lève. Avec un départ à 9h30 la houle est déjà bien formée. Un bon travail d’appuis et de respiration en vu!

Après un rapide échauffement à terre je file à l’eau faire quelques repérages. Deuxième coup de stress, avec la tête au creux des « vagues » c’est tout simplement impossible de voir les bouées! Mes réflexes de voileux reprennent le dessus et je trouve des solutions pour me diriger au mieux.

Une fois le départ donné, comme d’habitude ça part très vite! Je me cale rapidement dans les pieds d’un bon nageur (histoire de travailler le drafting 🙂 ). Les premiers 500m sont longs, avec le vent et les vagues de face ça n’aide pas. Alors je prend mon mal en patience et fait tourner les bras en restant concentré.

Première bouée et changement de cap! Cette fois les vagues arrivent de côté, l’occasion de boire la tasse quelques fois. Environ 500m plus loin nous voici sur la seconde bouée et cette fois c’est 300m avec les vagues dans le dos, j’essaye de surfer au mieux pour rattraper les concurrents juste devant moi… et pour mieux repartir ensemble sur le deuxième tour!

Troisième bouée et en avant pour le deuxième et dernier tour. J’aperçois au loin un nageur en palmes, je me cale rapidement dans son sillage pour m’économiser au maximum sur cette partie du parcours que je n’apprécie pas. Nous ferons pratiquement 400m ensemble.

Passage de bouée et cap vers la ligne d’arrivée maintenant! A moins d’un kilomètre de l’arrivée nous sommes un groupe de 3 nageurs à nous tirer la bourre. Une situation de course que j’apprécie particulièrement, surtout pour les émotions que j’en retire et la motivation à faire de mon mieux.

Nous restons ensemble pendant environ 500m avant qu’un ne lâche. Nous sommes à présent deux à être aux coudes à coudes, il reste plus que quelques mètres avant de franchir la ligne et les vagues nous y poussent rapidement. Je décide de lâcher les chevaux et de partir au sprint sur les derniers mètres… pour finir une seconde juste avant mon compagnon de nage de ce dernier kilomètre.

Sortie de l’eau, passage sous la douche et direction le vestiaire pour me mettre au sec avant de prendre part au ravito (et à l’apéro). Un peu plus tard les classements sont affichés et quelle surprise de lire que je finis 5è au scratch (sur 40) et 1er chez les seniors! Encore une fois un classement qui me satisfait pleinement alors que je suis en pleine semaine de charge dans ma préparation Ironman et que l’accent n’a pas été mis sur cette course.

Seule petite note négative de cette course, les 3km annoncé font un peu plus de 2600m à ma montre 🙁 . Sinon pour ce qui est du reste l’organisation est toujours aussi sympathique, l’ambiance y est très agréable, c’est d’ailleurs pour cela que j’y reviens tous les ans!

Un grand merci à l’organisation, les nombreux bénévoles très accueillant et d’une gentillesse incroyable,  ainsi que mes partenaires.