Samedi 2 Juillet 2016, réveil matinal, c’est jour de course! Aujourd’hui je repars du côté de la ville de Vitrolles pour aller participer, comme l’année dernière, à la course des 2km de natation organisée par le club « Tous à l’eau ». Récit!

Arrivée sur place bien en avance, comme je l’apprécie pour ne pas me prendre un coup de stress avant le départ, j’ai le temps de prendre la température sur le stand du retrait des dossards ainsi que celle de l’eau!
Tous a l'eau Vitrolles 2016 1
Annoncée à presque 25 degrés, je suis agréablement surpris car en pleine mer du côté de Marseille nous sommes plutôt sur du 20 degrés!

Afin de reproduire des conditions de course à un peu plus de 3 semaines du triathlon de Marseille, je décide de quand même porter ma combinaison pour ces 2km.
Tous a l'eau Vitrolles 2016 2
Le départ est donné à 9h20, je pars sur un rythme rapide pour ne pas retrouver dans un paquet et éviter les coups. Je pars tellement sur le côté que quand je relève la tête je suis à une quinzaine de mètres au vent des autres concurrents! J’ai pourtant bien l’impression d’aller en ligne droite vers la première bouée…
Tous a l'eau Vitrolles 2016 3
Passage de la première bouée, et un peu plus de 500m de déjà parcouru, le rythme est pas mal du tout puisque je suis aux alentours des 1’35/100m. Je profite du rétrécissement des nageurs que crée la bouée pour me mettre dans les pieds d’autres nageurs qui vont à une allure similaire à la mienne. Nous resterons groupé pendant un bon kilomètre. Tout ceci le temps de passer la seconde et la troisième bouée.
Tous a l'eau Vitrolles 2016 4
Ensuite je ne sais pas trop se qui se passe dans ma tête, je bifurque mal pour revenir vers l’arche d’arrivée, l’eau qui se trouve dans un de mes verres de lunettes ni est surement pas pour rien. Du coup je ne fais que la moitié du virage et me retrouve à faire quelques mètres de plus!
Tous a l'eau Vitrolles 2016 5
Un peu énervé de cette fin de course, je mets le turbo pour rattraper « mon groupe » et finir sur une bonne note. Je finit par franchir l’arche, un coup d’oeil sur ma montre qui m’indique un chrono de 34 minutes tout pile et 2065m de parcourus (soit une allure moyenne de 1’39/100m).

Au final, dans des conditions similaires à celles rencontrées l’année dernière (mon récit par ici), je réalise une course où j’améliore mon chrono de plus de 2 minutes. Un résultat satisfaisant dans le contexte (amélioration du chrono, plus d’aisance, après deus semaines de charge…). Je trouve néanmoins qu’après un an de travail régulier en piscine pour gagner « seulement » 2 minutes c’est quand même un peu dur mentalement!

Côté classement, pour le coup je suis sur le cul que l’organisation propose un classement scratch toutes catégories confondues! Je m’explique, ce matin nous étions 165 à partir, mais avec des accessoires différents (paddle, palme, monoplace, tuba…). Forcément ceux en paddle iront plus vite que ceux en palmes, et ces derniers iront plus vite que ceux sans palmes! Du coup pourquoi proposer un classement scratch?!

Enfin, je termine à la 83è place « scratch » sur les 165 qui finiront la course, et 5è de la catégorie de ceux qui ont nagé « sans palme » sur 38.

En tout cas cela reste une course de mon secteur que j’apprécie, qui permet de rester dans le rythme des compétitions et de me jauger sur mes progrès en natation pure.

Un grand merci à l’organisation, les nombreux bénévoles très accueillant et d’une gentillesse incroyable, les services de sécurité ainsi que mes partenaires.