Dimanche 14 Juin 2015, le réveil sonne à 6h45. Petit déjeuner rapide et direction La Ciotat pour un aquathlon format M. Au programme 2km de natation suivi de 10km de course. C’est rapide, c’est l’idéal pour me mettre dans le bain et préparer sereinement mon triathlon « Ironman » de format M (lui aussi) qui se tiendra fin Juillet chez moi, à Marseille.
Aquathlon des Lumières La Ciotat 1
Oui mais voilà, tout ça c’est dans le meilleur des mondes! Depuis le vendredi, celui ci n’était pas un vendredi 13, pas de chance, il a plu toute la journée, que dire nous avons même eu beaucoup d’orages, des torrents dévalent dans les rues… depuis deux jours je ne reconnait plus ma mer, celle qui habituellement était bleue, aujourd’hui c’est une couleur foncée qu’elle m’offre. Celle de ses mauvais jours…

En arrivant sur le site de l’aquathlon, à peine je pose pied à terre que j’entends le speaker annoncer la mauvais nouvelle, la partie natation est annulée. Je n’en crois pas mes oreilles! Suis je encore endormi et dans mes rêves, ou plutôt dans un cauchemar?
Aquathlon des Lumières La Ciotat 2
Non c’est bien vrai, une affiche collée au panneau d’affichage confirme ce mauvais coup du sort alors que nous avions du soleil et de la chaleur depuis 15 jours, la pluie et les orages auront eu raison de ce qui devait être une belle épreuve.

Qu’à cela ne tienne les organisateurs rebondissent tant bien que mal en sortant comme par magie un nouveau lapin du chapeau, ou plutôt un 10km. Oui oui celui que nous devions faire après les 2km de natation…

Bref à ce moment là mon aquathlon devient juste un « thlon »… au lieu que ça soit moi qui fasse le « thon » dans l’eau. Non là je m’égarrrree rrgghhhh!

Allez c’est pas grave au moins je vais courir mon deuxième 10km officiel de l’année, pour rappel le premier était à Nice pour la Prom’Classic en Janvier et mon CR est ici.

Sans pression, même si l’idée de battre mon RP (record personnel) me trotte toujours dans la tête, je décide de courir sans pression et de suivre le plan que m’avait donné mon coach.
Aquathlon La Ciotat 3
Départ donné à 9h pétante, il y a tellement peu de monde sur la course que pour une fois j’ai le luxe de partir dans les premiers sur la ligne, à défaut de la franchir le premier! 🙂

Les 3 premiers kilomètres offre un dénivelé important, presque 100m de positif, et c’est la principal difficulté de ce 10km. La seconde difficulté vient d’une partie du parcours qui est en mode « trail » où il faut slalomer entre les flaques d’eau, descente d’escaliers, et partie boueuse… petit moment sympa et ma chaussure droite encore toute humide s’en souvient très bien!
Aquathlon La Ciotat 4
Le reste du parcours se déroule en bord de plage, c’est agréable, c’est plat et j’en profite pour accélérer sur les 2 derniers kilomètres avant de franchir la ligne d’arrivée en 42’05… et de me surprendre à battre mon RP de 31 secondes! Quelques minutes plus tard c’est au tour de Paul que vous pouvez voir à gauche sur la photo ci-dessous (son blog ici, et son Twitter par là) de franchir la ligne d’arrivée.
Aquathlon des Lumières La Ciotat 3
Au final même si j’ai toujours cette sensation de « frustration » de ne pas avoir pu courir cet aquathlon, j’obtiens à mi-saison la satisfaction de descendre mon RP sur 10km à 42’05 et c’est très encourageant pour les objectifs de fin d’année!

Merci à l’organisation du LCT (La Ciotat Triathlon) pour sa réactivité suite aux aléas de la météo, ainsi qu’à tous les bénévoles pour leurs encouragements et leurs sourires tout au long du parcours!

A l’année prochaine, mais cette fois avec la natation!