Pas vraiment d’objectif sur cette course, mais plus l’envie de courir à fond pendant 5km dans un cadre magnifique qu’est la Corniche de Marseille. Pour cette deuxième édition (j’avais participé celle de 2015, mon récit ici), je n’ai pas été déçu!

Tout comme l’année dernière j’avais pris rendez-vous sur l’Esplanade des Catalans à côté du Vieux Port de Marseille pour la course de la Nocturne aux profits de la cécité.

Contrairement à l’année dernière, cette fois je me présente sans objectif de chrono, juste prendre du plaisir et voir un peu où j’en suis dans le cadre de ma préparation pour le triathlon L du Salagou.

D’ailleurs cette course tombe en plein dans une semaine de charge, un vendredi soir où je suis en plein boulot, donc je n’y allais pas pour faire tomber les RP! Et pourtant…

Vendredi 21 Mai, il est 20h15 je me change rapido au boulot enfourche ma moto et direction la ligne d’arrivée de la course. Pour une meilleure organisation, je laisse la moto vers la ligne d’arrivée qui se situe sur les plages du Prado et je rejoins la ligne de départ en trottinant. Ça me fait un bon échauffement de 5km 😉
Nocturne Marseille 2016 1
J’arrive 5 minutes avant le départ, le temps de saluer quelques connaissances et hop le coup de pétard retentit!

Comme d’habitude ça part très vite! Je me cale vers 3’30/km même si je sais que c’est trop vite, mais j’ai envie de me dégager des groupes…
Nocturne Marseille 2016 4
Pendant tout le premier kilomètre je verrai la voiture ouvreuse à quelques mètres de moi, drôle de sensations! Ce qui me permet aussi de savoir que je suis à coup sur dans les 50 premiers.
Nocturne Marseille 2016 3
Les kilomètres s’enchainent très vite sur la Corniche sous un magnifique coucher de soleil… je me retrouve dans un petit groupe d’une dizaine de personnes, puis nous ne sommes plus que quatre!

Déjà le bout de la Corniche, il reste moins d’un kilomètre à parcourir, ça commence à accélérer fort! Les jambes répondent encore bien alors j’en profite, nous restons bien groupé… avant qu’une petite côte mette un frein à certains concurrents à mes côtés.
Nocturne Marseille 2016 2
Ensuite c’est la descente vers la ligne d’arrivée, passage de la ligne, coup d’oeil sur mon GPS qui m’indique que je n’ai que 4,6km au compteur… étant bien parti pour faire tomber mon record sur 5km je décide de continuer à courir les 400m restant sur la plage en bord de l’eau.

Je file me restaurer, passe un coup sous la douche en bord de mer, rejoins ma moto… et je refile au boulot.
Diplome Nocturne de Marseille 2016
Au final une course bien sympathique, toujours dans un paysage magnifique, un chrono de 16’49 pour 4,6km réel et surtout un Top 20 puisque je me classe 18è sur les 1637 finishers de la course! Je ne m’attendais pas à autant d’émotions, alors je suis très content de cette journée de vendredi!

Maintenant la préparation pour le triathlon L de Salagou continue sa route.

Un grand merci à l’organisation, les bénévoles, les services de sécurité ainsi que mes partenaires.